Dix organisations travaillent à l’Espace Malibran pour le bien-être des voisins

Pourquoi un nouvel espace à vocation sociale ?

Opinion

Le nouvel Espace Malibran a enfin ouvert ses portes à Ixelles (Bruxelles) : un espace pluridisciplinaire au service des patients et riverains, géré par la Mutualité Chrétienne, qui apporte plus d’une réponse au problème des inégalités sociales.

Une population vieillissante, de nouvelles attentes sociétales, des technologies en évolution et des économies au niveau de l’État constituent actuellement les défis majeurs que les entrepreneurs du secteur de la santé doivent relever. C’est pourquoi la Banque Triodos œuvre pour un paysage des soins de qualité, qui soit accessible et financièrement soutenable. C’est dans cette optique que la banque finance des projets comme l’Espace Malibran.

L’Espace Malibran est bien plus qu’une simple maison médicale de quartier. L’ancienne polyclinique accueille aujourd’hui un centre dentaire, un cabinet médical, une boutique de vente et location de matériel d’aide et de soins (bandagisterie et audiologie), un bureau de la Mutualité Chrétienne et la Confédération des Syndicats Chrétiens. Le site regroupe en fait une dizaine d’organisations qui, par leurs activités, tentent d’apporter une réponse, chacune dans leur domaine, pour réduire ces inégalités de santé.

Une réponse au problème de l’insertion

Depuis 1988, Arpaije œuvre à la formation et l’aide à l’insertion sociale et professionnelle de jeunes. Agréée comme Atelier de Formation par le Travail depuis 1995 et ensuite reconnue comme Entreprise d’Économie Sociale, Arpaije relève aujourd’hui le défi de la création d’emplois ouverts à des travailleurs temporairement ou durablement exclus du marché du travail. Les voisins se retrouvent régulièrement dans les nouveaux locaux de Arpajie dans l’Espace Malibran pour déguster un bon petit plat et passer un moment convivial en bonne compagnie.

 

C’est en 1984 que le chantier des Mutualités Chrétiennes a débuté. Avant cela, le site était occupé par une polyclinique et une maternité. À l’époque, l’idée était de transformer l’espace en un fleuron de l’entreprise sociale avec une attention toute particulière accordée au patrimoine. Pari réussi, les patients et les passants peuvent admirer, encore aujourd’hui, la belle façade art nouveau du 47 rue Malibran avec les sgraffites (des dessins décorant la façade, typiques de l’art nouveau) de Paul Cauchy complètement restaurés.

Mais la sensibilité du projet ne s’arrête pas à la valorisation du patrimoine. Le bureau d’architecture FSV² a carrément demandé aux architectes du projet de loger sur place pendant la phase de conception. Il en résulte aujourd’hui, après trois ans de travaux, un espace convivial de 3400 m² avec plusieurs organisations à vocation sociale ou de santé et 1100 m² de logements adaptés.

Une réponse au problème du logement

L’ASBL Infirmiers de rue bénéficie également d’une place dans la nouvelle structure. Mieux encore, les gens dans la rue à qui l’ABSL vient en aide, bénéficient dans l’Espace Malibran d’un logement décent et à prix réduit. En effet, le manque de logements est un des principaux facteurs limitant la réinsertion sociale. Or, grâce à cette nouvelle possibilité, les exclus pourront réapprendre à vivre dans un espace fermé, se réapproprier de leur intimité et petit à petit regagner en confiance et réintégrer le marché du travail.


Céline Fremault, ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargée, entre autres, du Logement et de la Qualité de Vie, était présente le jour de l’inauguration et salue la création de l’espace : « Un dispositif exemplaire et qui apporte des réponses concrètes aux problèmes des soins de santé et l’aide à domicile, de l’exclusion sociale et de l’accès au logement. »

En effet, par la mise à disposition de nouveaux logements sociaux, le site contribue à la réduction des inégalités dont souffre la ville de Bruxelles. De plus, avec un service de professionnels de la santé à proximité, les habitants des lieux peuvent espérer en une vraie réinsertion sociale et réhabilitation psychologique. 

Une réponse au problème du bien-être

Similes Bruxelles est une ASBL qui apporte de l’aide aux personnes atteintes de troubles psychiques et à leurs proches. Elle a pour mission d’écouter, soutenir, informer et apporter un accompagnement psychologique, social et juridique à ces personnes ; défendre les intérêts de ces personnes et renforcer le rôle des familles comme partenaire de soins ; mettre en œuvre de moyens pour informer l’opinion publique et les pouvoirs concernés et, dans la mesure du possible, collaborer à la recherche scientifique. Depuis l’Espace Malibran, Similes assure une permanence téléphonique ; des consultations psychologiques et sociales, individuelles ou familiales, sur rendez-vous ; un centre de documentation avec une publication bimestrielle ; un groupe de parole et diverses activités de sensibilisation sur la santé mentale.